Menu

VINIFINE une des plus grandes offres de BELGIQUE en terme de capacité

LIVRAISON GRATUITE DÈS € 145,- D'ACHAT, SINON €8,95

Vous ne trouvez pas le vin recherché? Cliquez ici!

PAIEMENT SÉCURISÉ

Derniers articles ajoutés ×

Votre panier est vide.

Le vin, produit séculaire a progressivement changé d’aspect. Comme notre mode de vie, il a évolué. A présent, vous vous délectez de votre verre de vin et on vous le répète sans cesse: la qualité des vins ne fait que progresser avec les années. Une question se pose: les vins que nous goûtons sont-ils gage de tradition ou de modernité ?

 

Les appellations d’origine contrôlées (AOC), les vins de pays, DOC, DOCG sont désormais enfin harmonisées et sont étiquetés au niveau Européen AOP et IGP pour définir des règles à respecter et garantir l’excellence des appellations régionales.

 

Produit de soif simple dans un premier temps, le vin s’est octroyé des lettres de noblesses en relevant chaque fois son exigence de qualité.

 

L’histoire. Il est loin le temps du vin en jarre ou foulé par les pieds. Le vin ne se fait plus par hasard mais par contrôle régulier de la vigne et de l’évolution du vin.

 

La modernité

 

Aujourd’hui, la modernité dans le vin s’exprime de plusieurs manières. Les instances de contrôle, INAO et la mise en place d’appellations protégées respectant un cahier de charges clairement défini entre ce qui est autorisé et n’est pas autorisé ont relevé le niveau du vin.

 

D’autre part, le marché se mondialise, les vignerons sont tentés de permettre au plus grand nombre de goûter les produits issus de leurs propriétés viticoles. Il faut faire le choix du respect d’appellation visant des productions limitées et de l’expansion économique qui peut, dans certains cas se faire par des grosses productions.

 

Pour orienter le client futur dans son achat de vin, les guides de consommateurs ont veillé à féliciter le labeur des vignerons. En interaction avec ces guides, les viticulteurs se sont mis à produire différemment, comme par exemple à vendanger en vert.

 

Les techniques se sont perfectionnées. Des techniques de conservations de températures, de tris minutieux des grains se constituent rendant la table de tris presque obsolète.

 

Les chais se sont transformés. Dans la Napa ou la Sonoma Valley les contructions sont futuristes, le chai de Cheval Blanc ou celui de Cos d’Estournelle sont aussi des projets ambitieux tournés vers l’avenir.

 

Le retour de la tradition

 

Alors que ces projets se mettent en place, l’image du vin est sans cesse repensée et bascule systématiquement de la tradition à la modernité.

L’exigence de tradition, valorisant l’image du vin, s’est constituée avec la préservation du patrimoine. Des nouvelles tendances sont apparues comme, par exemple, le retour au bio.

Signe de l’air du temps, les traitements de la vigne sont règlementé fortement avec de moins en moins de composés chimique dans les propriétés.

Les labours réalisés bien souvent à la machine le sont à nouveau par cheval de trait et la vendange revient à la vendange à la main.